Connect with us

Tech

Innovation : Distributeur automatique de nourriture pour chiens

Publié il y a

Le

Partager

Hau-Hau Champion, une marque de nourriture pour chiens en Finlande, révolutionne l’expérience d’achat de nourriture pour nos amis à quatre pattes avec un distributeur automatique alimenté par l’IA.

Ce dispositif novateur permet aux chiens de goûter la nourriture avant l’achat, réduisant ainsi le gaspillage alimentaire et garantissant une expérience d’achat agréable et sûre. Trois points importants du projet de distributeur automatique étaient :

  1. Le distributeur automatique utilise un logiciel de reconnaissance faciale alimenté par l’IA pour identifier les chiens approchant de la machine. Il dépose ensuite des croquettes dans le bol du chien, offrant ainsi une opportunité de dégustation. Une fois que le chien s’éloigne, le distributeur désinfecte automatiquement le bol avec une lumière UV, assurant des conditions sanitaires optimales pour le prochain utilisateur.
  2. Conçu pour ressembler à une niche de dessin animé, ce distributeur automatique apporte de la joie tant aux chiens qu’à leurs propriétaires. L’objectif principal du projet de distribution automatique reste le combat contre le gaspillage alimentaire associé à l’achat de nourriture pour chiens.
  3. Avant d’acheter une gamme alimentaire, Hau-Hau Champion permet aux chiens de goûter la nourriture à l’avance.

Cette initiative novatrice a été développée en collaboration avec TBWA\Helsinki, une agence de création, et intégrée dans un prototype fonctionnel par leur expérience de marque et leur pratique d’innovation TBWA\NEXT. Le distributeur automatique est le premier du genre au monde, utilisant une technologie de pointe pour servir de la nourriture uniquement aux chiens et garantir leur sécurité et leur bien-être.

En tant que projet pilote pour le groupe VAFO, l’un des principaux producteurs européens d’aliments pour animaux de compagnie, cette innovation représente un engagement envers le bien-être des chiens. Le distributeur automatique illustre la volonté du groupe de fournir des pratiques d’hygiène de pointe et des aliments haut de gamme, sûrs et savoureux pour les chiens. Avec l’espoir de voir cette technologie étendue à d’autres régions d’Europe à l’avenir, Hau-Hau Champion et VAFO se positionnent à la pointe de l’innovation dans l’industrie des aliments pour animaux de compagnie.

Qui est VAFO ?

Vafo est un des principaux producteurs européens d’aliments et de suppléments pour chiens, chats et petits animaux.

Le groupe VAFO est né de l’expansion de la société tchèque Vafo Praha (depuis 1994) avec des acquisitions en Allemagne, en Pologne, en Estonie, en Finlande et au Royaume-Uni.

Il exploite neuf usines d’aliments humides et d’aliments secs dont la production annuelle totale dépasse 200’000 tonnes. L’entreprise familiale possède des filiales en République tchèque, en Finlande, en Allemagne, en Suède, en Estonie, en Pologne et en Grande-Bretagne. Les marques du Groupe VAFO sont produites dans plus de 85 pays à travers le monde.

Voir également:


Partager

En savoir plus sur Les News chiens et chats

Subscribe to get the latest posts sent to your email.

Tech

Mode Chien de Tesla : attention aux bugs

Publié il y a

Le

Partager

Une fonctionnalité appréciée : Le mode Chien de Tesla est une fonctionnalité très appréciée des propriétaires d’animaux. Il permet de garder les animaux en sécurité et au frais dans la voiture lorsque les propriétaires doivent s’absenter temporairement. Mais une nouvelle mise à jour logicielle soulève des questions sur la fiabilité de cette fonctionnalité essentielle.

Problèmes avec la Mise à Jour 2024.20.1

La mise à jour 2024.20.1 de Tesla, qui inclut des améliorations pour les temps chauds, a provoqué des bugs signalés par certains propriétaires. Deux rapports sur les réseaux sociaux indiquent que le mode Chien de Tesla ne maintient pas correctement la température de l’habitacle, créant un environnement potentiellement dangereux pour les animaux.

Réactions et inquiétudes des propriétaires

Bien que certains propriétaires n’aient pas rencontré de problèmes, la nature imprévisible des pannes est inquiétante. Un propriétaire a ouvert un ticket d’assistance avec Tesla et a été informé que le dysfonctionnement était une « caractéristique connue du micrologiciel actuel », en attente de résolution.

Test et résultats variés

Un test sur un Model 3 n’a pas reproduit le problème, mais a révélé des variations de température allant jusqu’à 6 degrés par rapport à la température réglée. Cela souligne la nécessité de rester vigilant même si la fonctionnalité semble fonctionner correctement.

Conseils pour les propriétaires

Pour éviter tout incident, il est conseillé de ne pas utiliser le mode Chien jusqu’à ce qu’un correctif soit confirmé. Si cela n’est pas possible, les propriétaires doivent surveiller attentivement la température de l’habitacle via l’application Tesla et rester attentifs aux notifications de leur téléphone.

En bref

Actuellement, 53,7 % de la flotte Tesla dispose de la version 2024.20.1, tandis que 0,6 % utilise déjà la version 2024.20.3. Il n’est pas clair si le problème est résolu dans cette nouvelle version. En attendant, les propriétaires de Tesla doivent être prudents pour garantir la sécurité de leurs animaux de compagnie.

Voir également


Partager

En savoir plus sur Les News chiens et chats

Subscribe to get the latest posts sent to your email.

Continue la lecture

Tech

Robot renard dans l’aéroport de Fairbanks, dans l’État d’Alaska

Publié il y a

Le

Partager

Dans la quête constante pour améliorer la sécurité dans les aéroports, l’État d’Alaska introduit une innovation intrigante : un chien robot habillé en renard. Cette technologie novatrice vise à dissuader la faune locale de s’approcher des zones aéroportuaires, renforçant ainsi les mesures de sécurité.

Le nouvel agent de sécurité

Le ministère des Transports et des Services publics de l’Alaska a révélé le robot renard au nom de « Aurora », conçu pour compléter les protocoles de sécurité à l’aéroport international de Fairbanks. Ressemblant étroitement au modèle Spot de Boston Dynamics, ce robot quadrupède a été acquis grâce à une subvention fédérale de 2 millions de dollars.

@dailymail

Fairbanks Airport has hired a robotic dog named Aurora to scare away wildlife from the runway. 🤖 🐶 🎥 Instagram / alaska_dotpf #robot #robotdog #airport #alaska

♬ A mysterious scene of the near future like Blade Runner(994826) – The Structures

Réduire les risques

Les statistiques de la Federal Aviation Administration des États-Unis indiquent qu’il y a eu 92 accidents impliquant des animaux autour des aéroports de l’Alaska l’année dernière, dont 10 à Fairbanks. Bien que peu d’incidents aient affecté directement les avions, le danger potentiel d’une collision avec un oiseau ou un autre animal reste une préoccupation majeure.

Une approche préventive

Le robot Aurora, contrôlé par un opérateur humain, ne sera pas utilisé pour la surveillance. Le rôle principal du robot sera de simuler le comportement prédateur (renard ou des coyote) pour effrayer les animaux autour de l’aéroport. Pour ce faire, il sera équipé d’un déguisement attaché à des panneaux amovibles, imitant l’apparence de ces prédateurs.

Déploiement et évolution

À partir de l’automne prochain, le robot renard effectuera des patrouilles régulières dans les environs de l’aéroport, notamment pendant la saison de migration des oiseaux. Bien que contrôlé manuellement, Aurora est conçu pour naviguer à travers différents terrains et conditions météorologiques. Les résultats des tests initiaux guideront la décision d’éventuels déploiements dans d’autres aéroports de l’État.

En bref

Cette initiative illustre l’innovation continue dans le domaine de la sécurité aéroportuaire, démontrant comment la technologie peut être utilisée de manière créative pour résoudre des problèmes complexes. Alors que le robot renard arpente les environs de l’aéroport d’Alaska, il incarne l’union entre la technologie et la préservation de la sécurité aérienne.

Voir également:


Partager

En savoir plus sur Les News chiens et chats

Subscribe to get the latest posts sent to your email.

Continue la lecture

Tech

Garder le chien ou céder aux allergies du petit copain ?

Publié il y a

Le

Partager

Une femme débat sur Internet après avoir refusé de se séparer de son chien malgré les allergies présumées de son petit ami. Dans un message partagé sur Reddit, elle exprime sa frustration alors que son partenaire insiste pour qu’elle donne son chiot, qu’il juge « ennuyeux et mal élevé ».

La femme, âgée de 21 ans, relate que les disputes avec son petit ami de même âge ont augmenté au cours des derniers mois, principalement à cause de son chien. Elle décrit les efforts qu’elle a déployés pour éduquer et prendre soin de son animal, soulignant sa sociabilité et ses progrès en matière de propreté.

Cependant, les tensions atteignent un sommet lorsque son petit ami évoque une hypothétique allergie au chien. Bien qu’il n’ait montré aucun signe auparavant, il prétend maintenant souffrir d’une éruption cutanée. La femme, sceptique, se demande si elle devrait prendre au sérieux ses affirmations, surtout après qu’il soit parti depuis deux jours sans nouvelle.

À la recherche d’un compromis, elle propose des solutions telles qu’un purificateur d’air et un nettoyage régulier, mais son petit ami reste inflexible. Face à cette impasse, elle se tourne vers Internet pour demander conseil : doit-elle sacrifier son chien, comme elle l’a promis en cas d’allergie ?

Les réponses affluent, beaucoup soutenant la femme et critiquant la position de son petit ami. Certains remettent en question la sincérité de ses allergies, les jugeant opportunistes. D’autres encouragent la femme à rester ferme dans sa décision, soulignant que les relations peuvent être éphémères, mais un animal de compagnie est un engagement à long terme.

En fin de compte, la femme est confrontée à un dilemme moral : choisir entre l’amour pour son chien et la volonté de respecter sa parole envers son partenaire. Les commentaires lui offrent des conseils variés, mais beaucoup convergent vers une conclusion claire : garder le chien et, si nécessaire, envisager une discussion sérieuse sur l’avenir de la relation.

Voir également:


Partager

En savoir plus sur Les News chiens et chats

Subscribe to get the latest posts sent to your email.

Continue la lecture

Tech

NASA: Chiens robots prêts pour marcher sur la Lune

Publié il y a

Le

Partager

Des chiens robots, développés pour la NASA, s’entraînent à naviguer dans les cratères lunaires et sur d’autres surfaces planétaires en vue d’aller sur la Lune. Spirit, un quadrupède, a été testé par une équipe multidisciplinaire sur le glacier Palmer, Oregon, dans le cadre du projet LASSIE.

Cinq jours d’essais intensifs ont permis à Spirit de traverser divers terrains, démontrant sa capacité à s’adapter aux conditions difficiles. Feifei Qian, chef de projet, souligne l’importance pour un robot à pattes de s’ajuster rapidement aux changements de terrain.

L’objectif est de préparer Spirit et ses homologues pour l’exploration planétaire. Les chercheurs étudient les caractéristiques du sol et développent des stratégies de locomotion appropriées. Les tests sur le mont Hood offrent des conditions analogues à celles d’autres planètes, permettant à Spirit d’apprendre et de s’adapter.

Le projet TRUSSES vise à déployer des groupes de chiens robots sur la Lune pour des missions collaboratives. Les robots échangeront des informations et formeront une carte des risques de locomotion, permettant des explorations plus sûres et efficaces.

L’équipe envisage différents types de robots pour des missions spécifiques : des rovers à roues pour les charges lourdes, des robots hexapèdes pour les terrains difficiles, et des robots ressemblant à des chiens pour une mobilité élevée sur de courtes distances.

La capacité des robots à se transformer en structures comme des ponts ou des pyramides est particulièrement fascinante. Cela pourrait permettre de sauver des coéquipiers coincés dans des terrains difficiles, rappelant des scénarios de films de science-fiction.

Qian souligne l’importance de prévenir et de récupérer les pannes de locomotion en terrain extrême. Les robots doivent être capables d’ajuster leur force et leur position en fonction des conditions du terrain.

En résumé, les chiens robots représentent une avancée majeure dans l’exploration spatiale et également la Lune. Leur capacité à s’adapter à des environnements extrêmes ouvre de nouvelles possibilités pour l’exploration planétaire.

Voir également:


Partager

En savoir plus sur Les News chiens et chats

Subscribe to get the latest posts sent to your email.

Continue la lecture

Tech

Mèmes NFT de chiens et de chats

Publié il y a

Le

Partager

Les mèmes Internet ont parcouru un long chemin depuis leur simple existence sur les réseaux sociaux ; avec l’avènement des NFT (jetons non fongibles), ces instantanés de la culture Internet ont trouvé une nouvelle vie sur le marché numérique, souvent vendus à des prix étonnamment élevés.

Un NFT désigne un fichier numérique auquel un certificat d’authenticité numérique a été attaché. Plus exactement, le NFT est un jeton cryptographique stocké sur une blockchain. Le fichier numérique seul est fongible, qu’il s’agisse d’une photo, d’une vidéo ou autre, le NFT associé est non fongible.

  1. Dogwifhat : 4,3 millions de dollars

L’image emblématique d’un Shiba Inu portant un bonnet en tricot, connue sous le nom de Dogwifhat, a été vendue pour une somme astronomique de 4,3 millions de dollars. Cette vente historique a été propulsée par la popularité du mème original et par la montée en flèche de la pièce de monnaie Solana, WIF, inspirée par ce mème.

  1. Doge : 4,2 millions de dollars

Le célèbre mème Doge, mettant en vedette le Shiba Inu Kabosu, a été vendu pour plus de 4 millions de dollars. Le NFT de cette image a été acquis par PleasrDAO et divisé en milliards de jetons fractionnés, créant ainsi un nouvel écosystème de valeur autour du mème.

  1. Chat Nyan : 590’000 dollars

Nyan Cat, une animation d’un chat avec un Pop-Tart pour torse, a été vendue sous forme de NFT pour 590’000 dollars. Cette vente a ouvert la voie à d’autres créateurs de mèmes pour capitaliser sur leurs créations emblématiques.

Ces ventes record témoignent de l’importance culturelle croissante des mèmes et de leur valeur en tant qu’actifs numériques uniques. Alors que la frontière entre l’art traditionnel et la culture Internet continue de s’estomper, les NFT de mèmes restent à la pointe de cette convergence, capturant l’essence même de la créativité en ligne.

Voir également:


Partager

En savoir plus sur Les News chiens et chats

Subscribe to get the latest posts sent to your email.

Continue la lecture

Marchés et produits

FluentPet : Un outil de communication IA

Publié il y a

Le

Partager

Le système de tuiles et de boutons FluentPet a été développé par Leo Trottier, un scientifique cognitif basé en Californie et formé à l’Université de Californie à San Diego, en étroite collaboration avec les milieux canins, ainsi qu’un groupe de personnes basées aux États-Unis, au Canada, en Suède et aux Pays-Bas, en Australie et au-delà, qui ont fait des progrès incroyables en apprenant à leurs chiens à utiliser les boutons sonores pour s’exprimer.

FluentPet : Une révolution des médias sociaux

L’entreprise domine les réseaux sociaux avec des vidéos d’animaux utilisant leurs boutons pour communiquer. Des chiens en crise existentielle aux chats manipulateurs, les médias sociaux sont inondés de vidéos captivantes.

Les chiens au travail : Une vision d’avenir

Il est envisagé un avenir où les chiens pourraient remplacer les humains dans certaines fonctions de sécurité, ou du moins travailler en collaboration avec eux. Cette vision suscite à la fois enthousiasme et préoccupations quant aux implications économiques.

Les chiens et l’IA : Vers une télépathie canine ?

Le brevet de FluentPet suggère des avancées remarquables, notamment l’utilisation de l’IA pour prédire les actions des chiens et même une forme de télépathie canine. Ces possibilités pourraient révolutionner notre compréhension de la communication animale.

Données et recherche : Clés de l’innovation

La collaboration avec des experts en sciences cognitives alimente la recherche de la start-up, ouvrant la voie à une IA plus avancée et à une meilleure compréhension de la communication animale.

Défis et critiques : La précision en question

Malgré ses avancées, FluentPet fait face à des critiques quant à la précision de sa technologie. Certains experts doutent de la véritable profondeur de la communication animale qu’elle propose.

Perspectives futures : Des chiens diagnostiqueurs aux témoins de Tribunal

La start-up explore des applications futuristes, telles que des chiens diagnostiqueurs de maladies et même des témoins potentiels devant les tribunaux. Ces idées stimulent l’imagination, mais soulèvent également des questions éthiques et pratiques.

Un avenir de communication et de compagnie

L’outil de FluentPet ouvre la voie à un avenir où les animaux de compagnie peuvent vraiment communiquer avec les humains, enrichissant nos vies et élargissant notre compréhension du monde animal. Que nous réservent les prochaines avancées de cette révolution canine ?


Partager

En savoir plus sur Les News chiens et chats

Subscribe to get the latest posts sent to your email.

Continue la lecture

Social

Chiens robot de guerre: Menace ou avancée technologique?

Publié il y a

Le

Partager

Les découvertes récentes sur les chiens robots ont soulevé des débats intenses sur leur potentiel dans la guerre moderne. Des chercheurs chinois ont révélé que ces chiens pouvaient manier des armes avec une précision impressionnante, ouvrant ainsi la voie à de nouvelles tactiques dans les conflits urbains. Pendant ce temps, les États-Unis évaluent leur efficacité militaire, mais des questions éthiques majeures se posent.

Initialement conçus pour le divertissement et les tâches simples, les chiens robots chinois ont fait un bond en avant pour devenir des outils militaires redoutables. Équipés de mitrailleuses et soumis à des exercices militaires, ces robots ont attiré l’attention internationale. Cependant, les critiques soulèvent des préoccupations sur leur utilisation et leur impact potentiel sur les conflits.

Sous la direction de Xu Cheng, les chercheurs chinois ont démontré la remarquable précision de tir des chiens robots. Avec une capacité à surpasser les fusils d’assaut conventionnels, ces robots pourraient changer radicalement la dynamique des combats urbains. Leur agilité et leur capacité à s’adapter à des environnements complexes offrent des avantages tactiques significatifs. L’arme dispose également d’un support amortisseur, d’un système de rechargement automatique et d’un viseur optoélectronique. Dans des essais, le chien robot tire des rafales de 10 coups sur une cible à taille humaine, qui se trouvait à une distance de 100 mètres. Si la cible était la poitrine d’une personne, la plupart des balles auraient touché le cœur et les régions proches. https://youtu.be/-bgad3HRb64

Bien que les Marines américains aient également acquis des chiens robots pour évaluation, leur utilisation optimale reste incertaine. Les scientifiques chinois soutiennent que les États-Unis pourraient ne pas exploiter pleinement le potentiel de ces robots, soulignant la nécessité de montures spécifiques pour minimiser le recul des armes à feu.

Alors que la technologie chinoise progresse rapidement, les améliorations sont nécessaires pour garantir une performance optimale des chiens robots. Des ajustements articulaires, une capacité de munitions accrue et une précision en mouvement sont des domaines clés à développer.

Cependant, l’éthique de leur déploiement reste une préoccupation majeure. Avec l’avancée rapide de l’intelligence artificielle, la capacité des chiens robots à prendre des décisions autonomes soulève des questions éthiques fondamentales sur le champ de bataille. La distinction entre amis et ennemis devient floue, posant des défis moraux considérables.

Alors que les chiens robots offrent des avantages tactiques indéniables, leur utilisation soulève des dilemmes éthiques majeurs. Le monde attend avec impatience de voir comment cette technologie émergente transformera la nature même de la guerre et de la paix.


Partager

En savoir plus sur Les News chiens et chats

Subscribe to get the latest posts sent to your email.

Continue la lecture

Politique et Réglementation

Le législateur de Californie régule l’utilisation des chiens policiers

Publié il y a

Le

Partager

Le législateur de Californie se penche une fois de plus sur la question de la régulation des chiens policiers, mais cette fois-ci, les réactions sont mitigées. Alors que certains groupes chargés de l’application de la loi soutiennent la création de nouvelles normes politiques, les experts des droits de l’homme expriment des préoccupations quant à l’impact potentiel sur les droits individuels et la sécurité publique.

Deux projets de loi d’État, AB 2042 et AB 3241, proposent la mise en place d’une politique uniforme à l’échelle de l’État pour l’utilisation des chiens policiers dans toutes les unités. A l’heure actuelle, il n’existe pas de norme à l’échelle de l’État indiquant comment et quand les services de police peuvent déployer des unités K-9. En conséquence, chaque département utilise les chiens différemment, de la recherche et du sauvetage à la détection des bombes en passant par les arrestations.

Alors que les groupes de police soutiennent ces initiatives, des critiques, y compris l’ACLU (ONG American Civil Liberties Union) de Californie du Sud, estiment que les projets de loi accordent trop de pouvoir à la police et manquent de précision pour apporter des changements significatifs. Voir le rapport de l’ACLU.

L’année dernière, un projet de loi similaire a échoué après une opposition massive des chefs de police de tout l’État. Cette fois-ci, les défenseurs de la réglementation espèrent que la proposition suscitera un débat plus constructif sur la nécessité de balancer l’utilisation des chiens policiers avec les préoccupations concernant les droits civils et la sécurité publique.

Les données sur l’utilisation des chiens policiers révèlent une utilisation fréquente de ces animaux dans diverses situations, allant de la recherche et du sauvetage à l’arrestation de suspects. D’ailleurs uniquement 1% des interventions aboutissent sur une morsure. Les partisans des chiens policiers mettent en avant leur capacité à désamorcer les situations tendues et à dissuader les suspects de résister aux arrestations.

Cependant, les critiques soulignent des préoccupations concernant le recours excessif à ces animaux, en particulier dans les cas impliquant des personnes non armées ou en crise de santé mentale. Les statistiques révèlent également des disparités raciales dans les personnes mordues par des chiens policiers, ce qui soulève des questions sur l’équité et la justice dans l’application de cette méthode d’application de la loi.

Une enquête nationale menée par le projet Marshall a révélé que la plupart des victimes de morsures sont des hommes et, dans certains endroits, de manière disproportionnée, noires.

Une enquête menée en 2013 par le département du shérif du comté de Los Angeles a révélé qu’au cours des six premiers mois de l’année, les chiens mordaient exclusivement des personnes noires et hispaniques.

Dans ce contexte, les législateurs doivent équilibrer les besoins des forces de l’ordre en matière de sécurité publique avec la protection des droits individuels et le respect des principes de justice sociale. Les débats sur les projets de loi en cours mettent en lumière la complexité de cette question et la nécessité d’une approche équilibrée qui garantisse à la fois la sécurité et la justice pour tous les citoyens de la Californie.


Partager

En savoir plus sur Les News chiens et chats

Subscribe to get the latest posts sent to your email.

Continue la lecture

Tech

Caméra Furbo 360 : Gardez un œil sur vos animaux de compagnie

Publié il y a

Le

Partager

La caméra Furbo 360 pour chien est un dispositif de surveillance des animaux de compagnie révolutionnaire.

Furbo changet la donne pour surveiller les compagnons à fourrure, surtout lorsqu’on est loin de chez soi. La possibilité non seulement de les voir, mais aussi d’interagir avec eux grâce à la fonction audio bidirectionnelle et au lancer de friandises est une expérience intéressante. La configuration de l’appareil est un jeu d’enfant et les alertes intelligentes en temps réel, telles que les notifications du capteur d’aboiement, ajoutent une couche supplémentaire de sécurité et de tranquillité d’esprit. De plus, la caméra de haute qualité avec sa vue rotative à 360° permet de surveiller les chiens sous n’importe quel angle, de jour comme de nuit.

Vue à 360° en Full HD et Audio bidirectionnel

La caméra Furbo 360° a une qualité vidéo HD avec une vue rotative à 360 degrés, permettant une couverture complète de la pièce de jour comme de nuit. Avec une vue en direct 1080p et un zoom 4x de forte qualité, surveiller votre maison, communiquer avec les membres de votre famille et même lancer des friandises à vos animaux de compagnie devient un jeu d’enfant. Cette fonctionnalité élimine les angles morts et garantit que vous ne manquerez jamais un moment important, vous offrant ainsi une tranquillité d’esprit où que vous soyez. De plus, la fonction audio bidirectionnelle en temps réel vous permet de communiquer en toute transparence avec vos proches et vos animaux de compagnie à la maison.

Lancer de friandises réglable et alertes en temps réel

La fonction de lancer de friandises interactive du Furbo vous permet de récompenser votre chien ou de le distraire en cas d’anxiété de séparation. Avec l’application gratuite Furbo, vous pouvez ajuster la taille des friandises en fonction des préférences de votre chien et les lancer à distance. Cette fonctionnalité renforce le lien entre vous et votre ami à quatre pattes, même lorsque vous n’êtes pas physiquement présent. De plus, les alertes intelligentes en temps réel, telles que les notifications du capteur d’aboiement, vous permettent de rester informé de ce qui se passe chez vous, assurant ainsi la sécurité et le bien-être de vos animaux de compagnie et de votre famille. https://furbo-prismic.cdn.prismic.io/furbo-prismic/203a87af-0a55-4a75-b25e-83bc93ea928c_US-KOL-%40emwng-30sec_2.mp4

Installation facile et sécurité renforcée

L’installation de la caméra Furbo 360° est un jeu d’enfant grâce à son processus simple en 3 étapes. Branchez simplement le cordon USB sur une prise de courant, téléchargez l’application Furbo et connectez-vous à votre réseau WiFi domestique. De plus, la caméra utilise un cryptage de niveau bancaire pour protéger vos données et votre confidentialité, garantissant ainsi une sécurité renforcée. Avec la vérification en 2 étapes activée, vous pouvez profiter d’une connexion Internet stable pour des performances optimales.

En bref

En conclusion, la caméra Furbo 360° est un outil essentiel pour les propriétaires d’animaux de compagnie qui cherchent à rester en contact avec leurs animaux même lorsqu’ils ne sont pas physiquement présents. Ses fonctionnalités conviviales, ses performances fiables et sa conception réfléchie en font un ajout précieux à toute maison où les animaux sont choyés.


Partager

En savoir plus sur Les News chiens et chats

Subscribe to get the latest posts sent to your email.

Continue la lecture

Tech

RoboGuide : Un Chien-guide robot pour les personnes malvoyantes

Publié il y a

Le

Partager

L’avènement de l’automatisation ne se limite pas aux emplois humains, comme en témoigne l’émergence de RoboGuide, un chien-guide robot développé pour assister les personnes aveugles et malvoyantes. Conçu à l’Université de Glasgow, ce quadrupède intelligent promet d’offrir une solution innovante aux défis rencontrés par les technologies d’assistance actuelles.

Le Dr Olaoluwa Popoola, responsable du projet RoboGuide, explique que de nombreux robots actuels, qu’ils aient quatre pattes, deux pattes ou des roues, sont limités dans leur utilité en tant qu’assistants pour les malvoyants en raison de leurs méthodes de navigation. Par exemple, les robots basés sur le GPS peuvent éprouver des difficultés à l’intérieur où le signal peut s’affaiblir, tandis que ceux qui utilisent des caméras peuvent être limités par la ligne de vue.

Pour surmonter ces obstacles, les chercheurs ont doté RoboGuide de capteurs sophistiqués qui analysent son environnement. Grâce à un logiciel développé par l’équipe, le chien robotique apprend les itinéraires optimaux entre les emplacements, guidant son déplacement à travers les obstacles détectés par les capteurs.

Une caractéristique unique de RoboGuide est sa capacité à comprendre et à répondre verbalement aux questions et commentaires humains, utilisant des modèles développés pour interagir de manière significative avec son propriétaire.

Le robot a été présenté avec succès au Hunterian, le plus ancien musée d’Écosse, où il a prononcé des discours interactifs et prodigué des conseils aux bénévoles, soulignant son potentiel dans des environnements variés.

Porté par la vision de fournir un soutien aux 2,2 milliards de personnes malvoyantes dans le monde, les chercheurs travaillent en collaboration avec des organisations caritatives telles que le Royal National Institute of Blind People (RNIB) et le Forth Valley Sensory Centre (FVSC). Jacquie Winning, directrice générale du FVSC, souligne que RoboGuide offre une solution novatrice aux problèmes de mobilité auxquels font face les personnes aveugles et malvoyantes.

À terme, l’objectif de l’équipe de recherche est de commercialiser ce produit révolutionnaire, ouvrant la voie à une nouvelle ère d’assistance technologique pour les personnes malvoyantes, tout en signalant peut-être à nos précieux chiots qu’ils devront peut-être apprendre de nouveaux trucs.

Voir également : https://siriusmag.ch/chien-robot-guide-daveugles-une-nouvelle-ere-dassistance/


Partager

En savoir plus sur Les News chiens et chats

Subscribe to get the latest posts sent to your email.

Continue la lecture

Tech

À la Poursuite des chiens perdus : Les drones

Publié il y a

Le

Partager

La disparition de chiens reste une source de préoccupation pour les propriétaires d’animaux et les communautés. Chaque année, de nombreux chiens disparaissent, que ce soit par simple curiosité, vol, ou en raison de catastrophes naturelles. Face à cette réalité, les méthodes traditionnelles de recherche montrent leurs limites. Cependant, l’avènement des drones ouvre de nouvelles perspectives dans la recherche et le sauvetage des chiens perdus.

La perte d’un chien est une épreuve pour les propriétaires et les communautés, mais les méthodes traditionnelles de recherche peuvent s’avérer inefficaces. Actuellement les drones offrent un nouvel espoir dans la quête pour retrouver les chiens perdus.

Comprendre le problème des chiens perdus

La disparition de chiens est un problème répandu, causant une détresse émotionnelle aux propriétaires. Les méthodes traditionnelles de recherche sont souvent lentes et incertaines, soulignant le besoin de solutions plus efficaces.

Les drones, initialement conçus à des fins militaires, ont trouvé leur place dans divers secteurs civils grâce à leur polyvalence et leurs capacités avancées.

Applications des drones dans le sauvetage animalier

Les drones sont devenus des outils essentiels dans les opérations de recherche et de sauvetage, offrant une couverture rapide de vastes zones et un accès à des terrains difficiles.

En combinant des informations factuelles et des exemples concrets, les drones transforment la manière dont les chiens perdus sont retrouvés et réunis avec leurs familles.

Le rôle crucial des drones

Les drones équipés de caméras haute résolution et d’imagerie thermique sont essentiels pour les opérations de recherche et de sauvetage. L’imagerie thermique permet de localiser les animaux, même de nuit ou dans des terrains difficiles. Leur capacité à couvrir de vastes zones rapidement et à accéder à des terrains éloignés offre une couverture aérienne exhaustive, accélérant le processus de recherche. Les flux vidéo en temps réel et les données GPS permettent une réponse immédiate dans les situations d’urgence.

Modus operandi

Pour retrouver les chiens perdus, une phase de préparation précède le déploiement des drones, incluant l’analyse de la zone et la vérification des systèmes. Les drones suivent des modèles de recherche spécifiques, tels que les motifs en grille, en spirale ou en zigzag, en fonction du paysage et du dernier emplacement connu du chien.

Les types de drones

Différents types de drones sont utilisés, privilégiant les drones à imagerie thermique pour la détection des chiens, tandis que d’autres peuvent être équipés de caméras haute résolution pour des recherches diurnes.

Les drones collaborent étroitement avec les équipes de recherche au sol, fournissant des données en temps réel pour affiner les zones de recherche et augmenter l’efficacité globale. De plus, ils s’intègrent à d’autres technologies telles que les données GPS du collier d’un chien et les applications mobiles pour optimiser les opérations de recherche.

Les limites

Les drones sont confrontés à des limites techniques telles que la durée de vie limitée de la batterie et des contraintes météorologiques et environnementales, comme les fortes pluies ou les terrains complexes. Malgré ces défis, ils demeurent cruciaux dans les opérations de recherche et de sauvetage des animaux, adaptant leurs stratégies aux différents défis de terrain rencontrés.


Partager

En savoir plus sur Les News chiens et chats

Subscribe to get the latest posts sent to your email.

Continue la lecture

Tech

CERN : le robot-chien CERNquadbot

Publié il y a

Le

Partager

Le CERN, connu pour ses avancées dans le domaine de la physique des particules, a récemment présenté son dernier ajout à son parc de robots : le CERNquadbot. Ce robot à quatre pattes a réussi avec succès son premier test de radioprotection dans la vaste zone expérimentale du laboratoire.

Dans le bâtiment 937 du CERN, où se trouvent les robots les plus innovants, le CERNquadbot se distingue par sa capacité à relever des défis inhabituels dans les installations uniques du laboratoire. Conçu pour naviguer dans des environnements encombrés et sur des surfaces non structurées, ce robot-chien promet une nouvelle ère d’exploration et de surveillance.

Chris McGreavy, ingénieur en robotique au sein du groupe Contrôles, électronique et mécatronique (CEM) du CERN, explique : « Il y a de gros faisceaux de fils et de tuyaux sur le sol qui glissent et bougent, ce qui les rend infranchissables pour les robots à roues et difficiles même pour les humains. Nous avons réalisé une étude de preuve de concept avec le groupe Radioprotection dans ce domaine. Il n’y a eu aucun problème : le robot était complètement stable tout au long de l’inspection. »

Comparé à ses prédécesseurs, tels que le CERNbot modulaire et le monorail d’inspection des trains (TIM), le CERNquadbot excelle dans la pénétration des zones complexes, comme celle du détecteur ALICE. Le robot-chien peut surveiller régulièrement l’état des cavernes, identifier les fuites d’eau ou d’incendie, et réagir à d’autres incidents potentiels.

Cette nouvelle création du CERN témoigne de l’engagement continu du laboratoire à développer des robots spécifiquement adaptés à ses besoins. À terme, le CERNquadbot pourrait être intégré aux robots monorail actuellement en service dans le tunnel du Grand collisionneur de hadrons (LHC), élargissant ainsi les capacités d’exploration du laboratoire. Le CERN reste à l’avant-garde de l’innovation, imaginant et concrétisant des solutions robotiques pour les défis uniques posés par ses installations complexes.


Partager

En savoir plus sur Les News chiens et chats

Subscribe to get the latest posts sent to your email.

Continue la lecture

Actualité