Expériences sur animaux financées par le Téléthon

PartagerLe dernier Téléthon Marathon a eu lieu les 8 et 9 décembre 2023, suscitant une controverse liée aux expériences sur les animaux, en particulier les chiens, financées par le Téléthon France (Téléthon suisse). Un exemple, les Beagles et les Golden Retrievers sont qui sont délibérément rendus malades pour simuler la dystrophie musculaire, une pratique également soutenue par le Téléthon. La vidéo, réalisée clandestinement à l’École Nationale Vétérinaire d’Alfort en France, expose la détérioration musculaire délibérément provoquée chez les chiens. Les conditions difficiles et les souffrances des animaux sont exposées, remettant en question l’efficacité de ces expérimentations. Le Dr Julia Baines de PETA souligne que des décennies d’expériences sur des chiens n’ont pas produit de remède pour la dystrophie musculaire humaine. Les responsables du laboratoire admettent même que la perte de financement est imminente si le public voit les conditions de vie des chiens dans le laboratoire. Ces pratiques soulèvent des préoccupations éthiques et morales. Les donateurs sont interpellés sur la destination de leur argent, les invitant à considérer s’ils souhaitent financer de telles expérimentations sur les animaux. Le débat est alimenté par des vidéos et témoignages de personnes touchées par la dystrophie musculaire, appelant à détourner le financement du Téléthon vers des recherches alternatives qui ne nécessitent pas de tests sur les animaux. Dans un contexte plus large, depuis 2016, des vidéos dénoncent les expériences financées par le Téléthon, créant une polémique persistante. Des manifestations de groupes tels que PETA ont lieu pour mettre fin à ce qu’ils considèrent comme des « tests cruels » sur les chiens. Le Téléthon confirme financièrement des expériences animales, répondant à une obligation légale en France et au niveau européen. Cependant, les défenseurs des droits des animaux insistent sur la nécessité de recherches alternatives qui n’impliquent pas de souffrance animale. Les chiffres révèlent que sur les 1,9 million d’animaux utilisés à des fins scientifiques en France en 2017, plus de 4’100 étaient des chiens, avec seulement une petite fraction financée par le Téléthon. Les partisans du Téléthon soulignent les avancées médicales significatives obtenues grâce à ces expérimentations, mais les critiques mettent en doute l’éthique de ces pratiques. Voir également: Partager En savoir plus sur Les News chiens et chats Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail. Saisissez votre adresse e-mail… Abonnez-vous